Assurément
Si manger est agréable
Si manger est très plaisant
Il ne faudrait pas manger tout le temps
Certains enfants
Qui d’un appétit minable
Qui d’un appétit manquant
Causent du chagrin à leurs parents
Mais ce gourmand
A l’estomac insatiable
A l’estomac de géant
Du soir au matin mangeait tellement
Qu’on disait
Mange pas tant
Sois moins gourmand
Si tu continues comme ça
Tu deviendras gros et gras
Mange pas tant
Sois moins gourmand
Si tu ne t’arrêtes pas
La grosse bête noire te mangera
Et c’était vrai
Qu’il y avait bien qu’incroyable
Qu’il y avait bien en ce temps
Une bête noire aux yeux méchants
Qui ne croquait
Que les enfants punissables
Que les désobéissants
D’un coup de mouchoir à belles dents
Chacun savait
Que l’animal effroyable
Que l’animal effrayant
Viendrait tôt ou tard pour le gourmand
On disait
Mange pas tant…
Rien n’y faisait
Ni les menaces des fables
Ni les avertissements
L’imprudent moutard mangeait toujours autant
Un soir d’été
Sans un sentiment coupable
Sans éveiller ses parents
Il vida l’armoire complètement
Pris sur le fait
Mange pas tant