Il voit son père qui s’inquiète
Pourtant personne fait de reproches
Il voit cette homme qui s’entête
Pour pas rester les mains en poche
Tous les jours dans les journaux
A lire des annonces qu’il déchire
Il dit qu’il n’y a plus de boulot
L’enfant ne sait pas ce que ça veut dire
Il dit y en a du travail
C’est sûr y en a du boulot
C’est vrai y en a du travail
Oh ! oui y en a du boulot
Avant qu’on soit tous égaux
Il voit sa mère si fluette
Tenir quand la fatigue approche
Il voit cette femme qui ne s’arrête
Que quand le sommeil lui reproche
Sans répit et sans repos
Elle continue à lui sourire
Elle dit ça ira bientôt
L’enfant comprend ce qu’elle veut dire
Il dit y en a du travail
C’est sûr y en a du boulot
C’est vrai y en a du travail
Oh ! oui y en a du boulot
Avant qu’on soit tous égaux
Y a tant de forces qui s’émiettent
Tant de familles qui s’effilochent
Pour les doutes et pour les dettes
Qui font des trous au fond des poches
On joue le même numéro
On ferme les yeux pour se mentir
Comme si c’était que des mots
Mais l’enfant sait ce qu’il veut dire
Il dit y en a du travail
C’est sûr y en a du boulot
C’est vrai y en a du travail
Oh ! oui y en a du boulot
Avant qu’on soit tous égaux
Il y en a