C’était un homme un peu étrange
Notre gentil voisin
Il s’en allait tous les dimanches
Caméscope à la main
Il se fichait des paysages
Croisés sur son chemin
Il ne filmait que les nuages
Dans le ciel du matin
Regarde
Quelques fois les jours de vacance
Je partais avec lui
J’étais à la fin de l’enfance
Lui la fin de sa vie
Il parlait avec éloquence
Du beau temps de la pluie
Aujourd’hui lorsque j’y repense
Je l’entends qui me dit
Regarde
Ce grand V qu’on voit dans les cieux
C’est un vol d’oies sauvages
Regarde
Et moi je voyais dans ces yeux
Toute une vie d’homme sage
Regarde
C’est pas difficile d’être heureux
En suivant les nuages
Regarde
Et moi je rêvais d’être vieux
En ayant le même âge
Un soir sous un ciel de métal
Je rentrais chez moi
Ma mère m’a dit d’un air si pâle
Le voisin s’en va
On l’a conduit à l’hôpital
Il dit qu’il a besoin toi
Apporte-lui vite c’est vital
Tous les films de sa caméra
On s’est regardé la totale
On s’est fait le grand cinéma
Avant de rejoindre les étoiles
Il m’a dit n’oublie pas
Si tu lèves les yeux tu me vois
Le grand V