Va-t’en Kyrielle
Les Sbires arrivent
Si tu ne veux pas t’enfuir
C’est le bruit de ton cœur qui va te trahir
Elle a les mains qui tremblent
Et puis le cœur qui flanche
Elle entend dans sa tête
Une voix qui s’entête
Des mots qui se mélangent
Et qui crient l’urgence
Des mots qui l’encouragent
Fuis vers les marécages
Ils courent à toutes jambes
Amarre suit Méandre
Ils ont fait demi-tour
Pour lui porter secours
L’un envoie des messages
L’autre contient sa rage
L’un veut sauver sa sœur
L’autre son bel amour
Elle tombe et se blesse
Dans les eaux qui empestent
Elle pense sans cesse
Aux chances qu’il lui reste
La brume est si épaisse
Qu’elle n’y voit rien ou presque
Lorsque soudain se dressent
Deux ombres gigantesques
Va-t’en