Quand la pluie des rigoles
Fait des fleurs sur le sol
Quand il ne trouve plus la boussole
Quand ses pensées s’envolent
Vers une île, un atoll
Quand plus rien ici ne le console

Il se sent seul
Et si sensible

Alors il danse

Quand il pense à l’école
Aux garçons qui rigolent
Qui le traitent de fou ou de folle
Quand la moindre parole
Le brûle au vitriol
Et que l’envie d’être en vie s’étiole

Il se sent seul
Et si sensible

Alors il danse

Et il tourne
Et tout change
Et le monde est une piste immense
Tête soûle, le cœur en délivrance
Il danse

Alors il danse